Chez Mood, on s’est lancé un pari: celui de vous faire découvrir l’évolution de l’expérience client de 1800 à 2050. C’est ainsi que Valentina Candeloro, la directrice Marketing de Mood Media International, présentera huit chroniques sur le média spécialisé Siècle Digital avec un focus sur les grands changements qui ont révolutionné chaque période.

Ce quatrième épisode décrit la période de 1940 à 1959, fin de la seconde guerre mondiale et début de la « liberté du mouvement » marquée par l’apparition de la société de consommation moderne et la naissance du discount. Les deux frères Albrecht, à Landerneau, en 1946, se lancent dans la création de l’une des plus grandes marques du 20ème siècle, reprit par Leclerc deux ans plus tard. C’est alors qu’émerge la notion de discount en libre-service. Au début des années 50 arrive la mutation des supermarchés en malls et en hypermarchés ! L’expérience client vient encore une fois de faire un bond en avant et la « guerre » fait rage entre les différents protagonistes : Auchan, Carrefour, Casino, Intermarché, géants qui se transforment en véritable lieu de vie.

L’autre grande révolution de cette explosion de consommation est l’apparition de la carte de crédit. L’expérience client s’en ressent immédiatement dans tous les types de commerces avec de nouvelles organisations, notamment avec l’apparition des files d’attente. Côté ambiance, c’est en 1954 que la première bande musicale est diffusée en magasin sur toute la durée d’ouverture. Monoprix est l’une des premières enseignes à en profiter en intégrant la technologie de Muzac, notre ancêtre! Les horaires d’ouvertures s’étendent de 7h à 23h (7 Eleven) pour s’adapter aux nouveaux horaires de travail à … rallonge !

De cette trentaine d’années émerge la société de consommation moderne qui met un point d’honneur à s’adapter aux besoins des consommateurs. Ambiance, services, musique, espace, produits… Les enseignes s’imposent comme de vrai lieu de vie et n’ont qu’un mot à la bouche: « consumer centric ».

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la chronique de Siècle Digital !