La lumière est célébrée chaque année lors d’un évènement incontournable qui se déroule à Lyon : la fête des Lumière. C’est avec le fameux principe de vidéo mapping que les spectateurs se voient offrir un spectacle visuel grandiose. Et si le mapping vidéo c’était ça : offrir une représentation hors du temps ?

Le mapping vidéo, également appelé « fresque lumineuse », s’appuie sur le principe de projection de lumière de tailles diverses sur des structures en relief. Cette technologie multimédia permet de créer des univers à 360 degrés. Elle nécessite un outillage de qualité – soit un rétroprojecteur adapté à la surface recouverte – afin de bercer le spectateur de toute l’illusion que lui offre le spectacle. En effet, le projecteur doit être en mesure de jouer entre le relief réel et sa seconde peau virtuelle pour faire croire à une dimension 3D. C’est de cette manière que le mapping vidéo a pour vocation de sublimer l’objet ou l’architecture qu’elle éclaire.

Véritable fascination chez les foules, le mapping vidéo devient donc monnaie courante dans les pratiques de communication des marques. Aussi bien à l’intérieur de leur point de vente qu’en dehors, pour faire leur propre promotion. Cependant, comme toute technologie, celle-ci rencontre aujourd’hui quelques limites. On est donc en droit de s’interroger : le mapping est-il réservé au « grand spectacle extérieur » ou peut-il être un outil supplémentaire dans le process de digitalisation des points de vente ?

Dans le cadre des magasins physiques, le mapping vidéo est utilisé pour transformer des objets, souvent de formes irrégulières, en surface d’affichage pour la projection vidéo. L’exemple de SmartPixels qui offre la possibilité de personnaliser les baskets Nike (par l’affichage vidéo) montrait aux clients toutes les possibilités de personnalisation de la chaussure en n’en exposant qu’une seule. Cette opération n’a été réalisée qu’une seule fois mais a accueilli un grand succès dans la boutique des Champs-Elysées !

SmartPixels
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Dans la logique de créer de l’interaction avec les clients, 3hProd a pensé au mapping vidéo interactif sur les mannequins en vitrine. Il y a quelques mois, nous parlions des écrans connectés et mettions en avant une nouvelle communication interactive entre les clients et les marques grâce à cet outil digital. D’une certaine manière, le mapping vidéo et les écrans connectés sont complémentaires : l’un peut permettre de visualiser un produit avec un « filtre » là où l’écran connecté peur permettre de personnaliser son produit, le modifier et le commander. Néanmoins, le fait de pouvoir transposer visuellement toute une collection de vêtements sur un seul et même mannequin pourrait vite devenir une mode, notamment dans les vitrines peu spacieuses.  Cependant, à ce jour, aucune marque n’a adopté cette solution qui paraît encore trop « fraîche » pour séduire les distributeurs, tout comme les consommateurs.

3hProd
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Autre exemple, la marque de vêtements Top Man, sur Oxford Street à Londres, a lancé pour l’hiver 2015 une vitrine 100% mapping vidéo. Cette innovation a été une belle réussite qui a suscité curiosité et émotion chez les passants comme en témoigne cette vidéo. Le marketing émotionnel est un outil de plus en plus utilisé par les retailers et le mapping pourrait rapidement devenir l’un des facteurs d’une expérience client encore plus qualitative.

Top Man
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

C’est d’ailleurs cet objectif que se lance « Le Petit Chef » qui, en août 2016, décide d’innover en installant le mini-mapping dans l’assiette de ses clients afin de les faire patienter jusqu’à l’arrivée de leurs plats. L’effet est surprenant ! Au visionnage de la vidéo, on arriverait même à croire qu’il s’agit là d’un vrai petit chef qui est en train de cuisiner directement dans notre assiette. Cet effet 3D est sublimé par l’utilisation du vidéo projecteur Panasonic qui amplifie l’illusion.

Le Petit Chef
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

En plus d’être utilisé pour sublimer l’objet (ou l’expérience client), le mapping vidéo est souvent associé à de l’audio pour créer une véritable balade audiovisuelle. A ce stade-là, nous parlons même de mapping vidéo spectaculaire qui est utilisé pour des grandes démonstrations, tel que l’a fait Nokia à Londres pour la sortie de son nouveau téléphone Nokia Lumina 800. Un véritable évènement qui a rassemblé des centaines de personnes pour l’occasion.

Nokia
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

La mapping vidéo sert aussi à sublimer les clips vidéo des artistes, tel que l’a fait Willow avec sa musique Sweater et son clip réalisé à 100% à l’aide d’une mapping vidéo. Quelques mètres carrés et un fond blanc, suffisent à créer une histoire où les murs n’ont plus aucunes limites. Jugez par vous-même, c’est remarquable !

Selon Matthew Clark, l’un des fondateurs du collectif des artistes visuels Londoniens, la mapping permettrait de « rompre avec le rectangle plat traditionnel que la plupart des gens associent avec le film ». De facto, ces pionniers l’utilisent donc comme un moyen de faire le « show » et de surprendre les passants/clients. C’est dans ce but que la Grand Hall Expérience de l’Union Station de Saint-Louis se voyait offrir un spectacle digne de ce nom. Ainsi, lors de la remise des prix de IAAPA Brass Ring Awards, Technomedia Solution, notre partenaire américain, projetait sur les murs de l’Union Station une vidéo mapping spectaculaire à l’aide de 14 vidéos projecteurs de haute résolution !

Union Station
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Technomedia Solution a aussi innové en matière de show à l’américaine en rendant hommage au Roi de la Pop avec le spectacle Michael Jackson One. Les projections de décors féériques en tout genre et l’hologramme, taille nature de la star, ont donné à ce spectacle une dimension plus que réelle. De quoi faire vibrer le cœur de tous ses inconditionnels.

 spectacle Michael Jackson One
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Si le mapping vidéo est utilisé à des fins spectaculaires, pour faire vibrer les spectateurs. Il est aussi utilisé pour immerger son client au sein d’une expérience nouvelle et innovante. C’est ce que Birth Aquarium faisait en février 2015 dernier lors du lancement de leur opération « Sous la mer ».

C’est là tout l’intérêt du mapping vidéo, une possibilité d’immersion quasiment totale dans l’univers d’une marque !

Samuel, de Smart Pixels, précisait lors d’une interview que : « cette animation 3D peut donner vie à n’importe quel objet et donc permettre aux commerçants de mettre en scène leur boutique ». Il s’agit dès lors d’offrir une nouvelle expérience client qui créée directement du lien avec la marque sans directement pousser à l’acte d’achat… Le mapping vidéo permet donc de plonger le consommateur dans un univers à 360 degrés afin de lui faire vivre le produit et non plus seulement de le regarder passivement. Par ailleurs, il permet également d’étendre l’image de marque en dehors de son magasin et la faire vivre à travers des surfaces gigantesques dont le ciel est la seule limite !

Cette technologie, encore peu exploitée, ouvre donc de nouvelles possibilités d’expérience client tout en dynamisant l’image de marque et en accroissant sa notoriété par le récit audiovisuel d’une histoire qui va interpeller, attirer et séduire le passant. Une technologie encore assez « immature » et très peu exploitée qui pourrait néanmoins devenir, demain, l’un des fers de lance d’une expérience client grandiose ! A vous de plonger…