Ce n’est plus tout jeune mais c’est toujours un très bon moment d’écoute!

Cette semaine, on vous propose de redécouvrir l’artiste londonienne Ronika, blonde platine aux lèvres éternellement rouge sang, autour de son morceau Marathon. Ce tube, aux sonorités disco re-modernisées à la sauce pop, semble provenir tout droit des 90’s. Et nous ne sommes pas loin de la vérité si l’on s’en fie à ce que l’artiste elle-même nous raconte: « ce que j’ai essayé de faire, c’est de ramener le glamour du disco dans les mondanités de mon quotidien de Nottingham« . Celle qui s’est mise à la musique électronique dès ses 14 ans grâce à son père producteur nous livre ici un son rafraîchissant, bourré de détails et d’émotions… Et oui, c’est sans doute le titre même du morceau: à savourer dans la durée comme… un bon marathon!

Enjoy! 

Quant à la petit anecdote, sachez que l’artiste a été touchée par une balle lors d’un trajet en taxi et qu’elle n’a pas vécu son expérience à Nottingham de la façon la plus paisible qui soit; c’est ce qui nous vaut sans doute aujourd’hui cette touche de fraîcheur enrobée dans un morceau qui a fière allure!