Le talentueux compositeur Andrea Benini a, pour la cinquième fois réuni les membres de son groupe itlaien Mop Mop pour nous offrir un tout nouveau voyage au rythme affro, jazz et soul. C’est le chanteur Wayne Snow qui s’est vu convier l’harmonieuse mission d’interpréter leur ballade amoureuse : Supreme.

L’album Lunar Love a été composé avec des instruments vintages pour donner une dimension lunaire avec un rythme tribal et funk que l’on retrouve dans chacune des notes des exécutants. A cela s’ajoute l’univers électronique de Wayne Snow, qui rejoint celui de l’acoustique et du jazz. Son grain de voix soul et gracieux s’associe délicatement avec les percussions et la batterie, toutes deux merveilleusement bien accompagnées par le vibraphone. Ce morceau nous offre tant d’instruments qu’il nous transporte dans les airs en nous faisant vivre passionnément l’histoire d’amour qu’il est en train de nous chanter. Le clip quant à lui « déjanté » accentue cette superbe histoire aussi belle et irréelle que cette danseuse.

Supreme nous propose un voyage innovant, à vous d’embarquer !

Pour la petite anecdote sur Wayne Snow, c’est le groupe Mop Mop qui le fait sortir de son univers électronique en lui proposant de chanter sur Supreme. De quoi ajouter une nouvelle corde groovy à son arc, et ce n’est pas pour nous déplaire 🙂