Jak Kay, le leader de Jamiroquai, a bien changé de style depuis ses débuts. Sur la couverture de son nouvelle album, Automaton, on constate qu’il a mis au placard sa crête d’Iroquois, qui lui allait pourtant si bien, pour laisser place à une nouvelle coiffe aux piques transparentes et aux yeux fluorescents. C’est donc sur des notes très rythmées, électroniques et synthés que Jamiroquai nous fait découvrir Carla, son « baby » à qui est dédié cette chanson. Le groupe crée un équilibre parfait entre les basses, sur une mesure bien soutenue, qui donne envie de taper du pied et de ronronner en même temps que l’artiste… le doux prénom de « Carla ».

Et si on écoutait ?

Cette chanson signe bien la nouvelle tendance musicale du groupe, qui ne dit pas pour autant adieu à son Jazz-Funk d’autrefois. Bien au contraire, il l’adapte aux temps modernes pour faire de leur huitième album une petite pépite qu’on écouterait bien en boucle toute la journée !